Prière

 

Un poème d’Olivier Pivot, illustré par Madouchka.

panthère d'or 1

Elle avait les yeux d’une panthère d’or

 Sa peau

 Brume de nuit

 Evanescence claire

 Au bruit des violons acoustiques

 Qui sanglotent sous juillet

 Son dos

 Arc tendu

 La courbe de ses reins

 Derrière un omoplate pâle

 O mon dieu la courbe de son sein

panthère d'or 2

Elle avait les yeux d’une panthère d’or

 Un parfum clair qui résonnait d’Afrique

 Baume de mes nuits

 Et ses cheveux

 Neige fleurie

 Pluie noire pourtant qui s’étalait en une cascade claire

 Rire de cristal dans l’obscurité douce

 Et son cœur

 Et son corps

 Brume électrique

 Ses yeux néons criants

panthère d'or 3

J’ai trop voulu

 Ivre d’un parfum de femme

 J’ai cueilli une grappe

 Au creux de tes reins

 Fourmilière subtile de tes cheveux en cascade

 Qui venaient effleurer l’ambre de ta peau

 Et ton odeur

 Opiacée douce

panthère d'or 4

J’ai caressé l’ombre de ton sein

 Tendresse posée

 En souvenance des instants déposés

 Des silences bavards

 Et nos mains entrelacées

 Dans le claquement sec d’une âme qui se brise

 Dans le craquement sourd des corps déployés

 Nos nuits

 Eternité brûlante

panthère d'or 5

Elle avait les yeux d’une panthère d’or

 Un casque ruisselant de ténèbres

 Océan de nuit

 Son dos

 Un violon découpé

 Ses hanches

 Couple sensuel et anguleux

 O dieu que j’étais fou

 Ses hanches

 Stupeur sourde sous ma main

 L’arc brisé de ses lèvres rouges

 Comme une flamme ardente

La chair molle et douce de la statue de marbre

Et son visage qui me dévisage en un miroir

Poussière rousse du grain de sa peau

Des paupières muettes

Qui me parlent

D’hommes, de femmes et de terres défendues

D’oriflammes et de draps détendus

Qui me parlent

De baisers langoureux

En soutenance.

panthère d'or 6

Mon cœur

 Une besace sombre

 Pleine de souvenirs de femme

 Mon cœur

 Une besace ouverte

Qui cherche encor

 O mon amour

 O s’il te plaît.

panthère d'or

Et si vous voulez encore plus de lecture, pourquoi ne pas lire le Petit Pâté Illustré n°2, KaRma Sutra ?
Ou bien même écrire pour nous?

2 réponses à “Prière

  1. Pingback: Le jardin du Luxembourg (2) | Madouchka·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s