Chronique à la louche ; La jeune fille et la bague.

La jeune fille et la bague.

Une chronique de Pauline Souris, illustrée par Sky.

creperinglayer2

Lorsque je la vis ce matin là, je sus immédiatement qu’elle était différente. Elle semblait rayonner, plus encore que d’habitude, et ce sentiment de bonne humeur contagieuse n’était pas seulement un jeu de lumière, l’effet des derniers rayons de soleil en ce froid mais clément lundi matin.

Il s’était passé quelque chose ce week-end.

creperinglayer1

La différence était quasi-imperceptible, et une balance ne l’aurait certainement pas notée. Moi, si. A peine avais-je gagné ses côtés, que je remarquai la petite bague, clinquante, à son doigt. Elle ne cherchait pas à la cacher, et d’ailleurs elle aurait surement été vexée si je ne l’avais pas complimentée. Elle rosit un peu, inclina la tête, pour me remercier.

« Hier, souffla-t-elle, en guise d’explication ».

Et à elles seules, ces quatre petites lettres l’avaient renvoyée à ce merveilleux moment, que la bague était là pour lui rappeler constamment.

creperinglayer2

Elle était conquise, c’était évident, et si je me réjouissais pour elle, je ne pouvais cependant m’empêcher de m’étonner du pouvoir de cette bague. Existait-il vraiment un monde si doux, si réconfortant, qu’on ne pouvait y voir la vie qu’en la seule couleur rose ? Est-ce que l’on pouvait vraiment atteindre un stade de béatitude tel que l’on n’avait plus peur de son côté niais et kitsch ?

J’avais toujours été sceptique, mais je n’étais pas encore cynique au point de refuser le bonheur si l’on me l’offrait avec le sourire.

creperinglayer3

Et un week-end, ce fut mon tour.

Je ne reçus pas de bague, car elles avaient été réservées aux premiers clients, mais pour la modique somme que représentait le coût d’une crêpe japonaise dans une minuscule échoppe où l’unique fenêtre est en forme de coeur, je m’offrais un voyage vers un pays merveilleux, où douceur rime avec décadence, et où glace, framboises, chantilly, brownie et pâte à crêpe se mélangent sans complexe pour mon plus grand bonheur.

crepering

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s