LET’S MEAT Joanna Celse – Illustratrice

Coucou les gens ! Moi c’est Joanna, étudiante en deuxième année de cinéma d’animation à Marseille, et je me cache ici de mes profs qui attendent mes rendus pour avant-hier.

Qu’est-ce qui t’as poussée à dessiner ?

Un jour j’ai appris qu’il y avait des gens qui étaient payés pour dessiner toute la journée. J’étais tellement contente que j’en ai jeté mes crayolas sur la maitresse.

L’enfance de l’artiste, un souvenir ?

Quand j’étais à l’école j’avais l’immunité diplomatique pour dessiner en classe parce que « techniquement elle travaille pour son avenir hein ».

Quel a été ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Principalement errer de sections d’art en sections d’art en attendant d’être assez bonne pour présenter mon travail à des sociétés sans qu’on me jette des tomates pourries (en riant). Pour l’instant j’ai fini ma MANAA avec brio (mes profs n’ont essayé de m’étrangler que deux fois) et je boucle en ce moment mon DMA cinéma d’animation.

Comment ton art évolue-t-il ?

Lentement. Et bizarrement. En ce moment je passe mes journées à dessiner des poneys et des teckels. Mais je me soigne.

La plus grande qualité de tes créations ?

Je saurais pas dire alors je vais répéter les descriptions de mes amis : « Mignon à vomir » et « Coloré ».

Quelle sont tes sources d’inspiration ?

Internet, principalement. Et puis les dessins animés- je suis une inconditionnelle de Cartoon Network, Satoshi Kon, Disney, Miyazaki…En ce moment je passe mes journées devant Adventure Time et Gravity Falls. Et parfois je bave devant l’art « noble », comme Mucha et Klimt. Mais ça serait trop long à raconter alors je dirais, tout ce qui me tombe dessus est une source d’inspiration !

Tes thèmes préférés ?

Les pin ups et les animaux attardés.

Et ton pâté préféré, d’ailleurs ?

Le pâté en croûte alsacien, parce qu’à l’origine je viens de là-bas. Et c’est vraiment double super.

Quels messages veux-tu faire passer avec tes travaux ?

Je veux juste faire plaisir aux gens.

Quelle a été ta meilleure expérience en tant qu’artiste ? Et la pire ?

La meilleure : à chaque fois qu’on me dit qu’on aime ce que je fais ! Et la pire : montrer mon travail et sentir du désintérêt après m’être beaucoup investi.

Meilleur conseil et pire critique que tu ais reçus ?

Je me rappelle pas vraiment d’un excellent conseil, mais les pires critiques sont toujours venues de mes parents et amis : l’avis le plus anodin provenant d’un être cher aura toujours plus d’impact que celui d’un artiste professionnel.

Qu’est-ce qui t’as donné envie de participer au Petit Pâté illustré ?

J’avais envie de faire autre chose que bosser pour l’école en permanence, je voulais élargir mes horizons et rencontrer des gens !

Ce qui te plaît dans la collaboration entre artistes ?

Mes talents en écriture sont au niveau d’un tome abrégé de « Petit Ours Brun », alors je reste toujours bouche bée devant ce que certaines personnes peuvent créer en agençant des mots dans le bon ordre. Je suis impatiente de pouvoir illustrer des textes qui m’ont touchée !

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

J’aimerai bien travailler dans le jeu vidéo ou le dessin animé. En tout cas, tant que je peux dessiner, tout baigne !

(Et puis je veux rencontrer Beyoncé et faire un élevage de teckels, aussi.)

La nourriture à laquelle tu dédieras ton œuvre ?

La pâte à cookies. Non, la choucroute. LES PIZZAS. LA RATATOUILLE. TROP DE CHOSES MERVEILLEUSES DANS CE MONDE JE NE PEUX PAS CHOISIR.

Un dernier mot pour la faim ?

CA VA ETRE TROP SUPER LES COPAINS.

Retrouvez son travail sur son blog !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s